Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2010

Cela ne prête pas à rire : le kilt face à la jupe et au pantalon (pour celles qui ont été au Café de Flore du 6 octobre 2010)

kilt.jpgNous publions ci-dessous avec son autorisation un poème écrit par Patricia QUENET.

Ce poème lui a été inspiré par un homme au long manteau noir portant un kilt qu'elle a croisé par hasard alors qu'elle rentrait chez elle à l'issue du Café de Flore de Femmes 3000 du 5 octobre 2010 sur le thème

Ce que soulève la jupe... et cache le pantalon
Ou la femme, le corps et les vêtements

avec notre invitée Christine BARD.

N'hésitez pas à transmettre vos commentaires et réactions à Patricia QUENET en commentant cet article.

________________________

Cela ne prête pas à rire.

Songez Vous Monsieur
Quelle incroyable torture
Oblige encore votre petite moitié
A passer du temps devant l'armoire
Et choisir de porter JupePantalon?


Songez- vous encore à cela?
Le printemps la robe tourbillonne au vent
L'été et son sensible organdi de soie
La flanelle d'un subtil automne
Doudoune en solstice d'hiver.

Songez-vous Monsieur
A prendre la plume
Et ratifier ce choix?
Mais il me vient une idée
Laissons nous les deux.

Vous songiez à m'écrire Monsieur
Ecrire un rêve
Ecrire comme en rêve.

Vous songiez Madame
De voir porter la Jupe aux Hommes
C'est en cours d'instruction
Il y a déjà une érudite école.
Pas plus tard qu'hier, ouverte au jour.

J'ai vu, observé, pas ri du tout
Juste admiré et c'était bien ainsi.
Pas de jugement hâtif, pas de surnom
Le corps et l'habit formait un tout."

 

Patricia QUENET Octobre 2010

 

 

Commentaires

Intéressant, mais comment Patricia s'inspire t-elle pour écrire des poèmes sur le kilt. En tout ca c'est très bien écris.

Écrit par : Pantalons | 13/10/2010

bonjour,

merci de votre commentaire. Les poèmes sont le fruit d'une "émotion", d'une vision, d'un ressenti,
ensuite les mots sont lâchés sur le vif, en l'état.

en revanche prétendre que j'aime les mots semblent bien à propos.
Patricia

Écrit par : patricia quenet | 14/10/2010

Bonne inspiration pour écrire tout un poême sur le Kilt !

Écrit par : Blog de fille | 27/03/2011

bonjour,

ce poème juste pour évoquer que nous pouvons, au choix, porter jupe et pantalon sans aucune polémique mais ce qui est surprenant est de constater qu'aucun édit n'est promulgué pour le port de la jupe aux hommes, les deux que j'ai observés après ce passage au Flore, n'étaient pas choquants...aucune matière à polémique.
autant je peux nous imaginer le matin devant l'armoire et choisir jupe ou pantalon ...où sourire et tolérance...en revanche pour ces messieurs...

Écrit par : quenet | 10/05/2011

Les commentaires sont fermés.