Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2011

Sortie de "Pour en finir avec le conflit des sexes" de Karine Lambert et Pierre-François Astor (Université de Nice Sophia Antipolis)

karine lambert livre.jpgKarine Lambert, maîtresse de conférences à l'Université de Nice Sophia Antipolis, nous a fait part de la sortie de son livre

Pour en finir avec le conflit des sexes

aux éditions du Palio.


Présentation de l'éditeur

La question des genres masculin/féminin ne cesse de diviser. Entre passions et incompréhensions, il demeure difficile de comprendre les rapports entre les hommes et les femmes, en dépit des évolutions culturelles et sociétales modernes. Nous avions cru pouvoir enfin enterrer la hache de guerre, mais aux détours d une réflexion amicale, d une relation amoureuse compliquée ou d un de ces micro-événements qui maillent notre quotidien, nous sommes renvoyés dans les rôles assignés à notre sexe d appartenance. Et si les frontières s étaient juste déplacées ? Les Martiens et les Vénusiennes restent en haut de l affiche et hantent les têtes de gondoles tandis que les universitaires tentent péniblement de faire entendre sur la scène médiatique leur docte musique composée sur l infinie variation des relations entre les sexes. Pourquoi sommes-nous quotidiennement confrontés à un affrontement inopérant entre sexes et genres ? Pourquoi en dépit des indéniables avancées juridiques et politiques des gouvernements successifs, des prises de conscience de la société civile, de la multiplication des discours de vulgarisation, avons-nous le sentiment de ne jamais en avoir fini avec les rigidités, les conflits ou les normes archaïques qui régissent les rapports hommes femmes ? Tenter autre chose ! Vivre une féconde altérité ? Fred et Camille, les acteurs modernes de ce livre, jouent librement avec les conventions et identités de sexe. Ils sont ambigus, homme ou femme, parfois l un et l autre. Ils enquêtent dans les différentes scènes sociales (entreprise, université, famille, couple, politique...), braconnent sur les terres inhospitalières de l appartenance sexuée, débusquent les espaces de conflits en arpentant les lieux communs, s essaient au métissage des genres. Leur ambition ? Offrir le plaisir d un débat libre, constructif, dédramatisé.

Biographie des auteurs

  • Karine Lambert, agrégée et docteur en histoire, est maîtresse de conférence à l Université de Nice Sophia Antipolis, responsable de l'équipe GeFeM (Genre-Femmes-Méditerranée) au sein du laboratoire Telemme de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l Homme, à Aix-en-Provence.
  • Pierre-François Astor est docteur en histoire, chargé de cours à l Université, conseiller en communication.

Les commentaires sont fermés.