Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2013

Une française à la présidence du Comité des Nations-Unies pour l’élimination de toutes les discriminations à l’égard des femmes (CEDAW)

Communiqué de presse de la CLEF (Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes)

La présidence du Comité de la Convention pour l’élimination de toutes les discriminations à l’égard des femmes revient, cette année, à Nicole Ameline, élue le 11 février 2013.

Experte au Comité depuis 2008, Nicole Ameline a beaucoup oeuvré, en tant que ministre, pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et s’est impliquée dans la lutte contre les violences faites aux femmes.
C'est la première fois qu'une française est élue à la tête de cette instance des Nations-Unies depuis sa création en 1979, comité indispensable à la promotion des droits des femmes en France et dans le monde.
Et particulièrement en cette année 2013, hautement symbolique pour l’application en France des principes de la convention, basés sur la lutte contre les discriminations et l’égalité entre les femmes et les hommes.
2013 est en effet l’année du 30ème anniversaire de la ratification par la France de la convention. C’est aussi en 2013 que la France doit remettre au comité le prochain rapport gouvernemental et que parallèlement, la CLEF, doit établir, avec ses associations partenaires, un rapport alternatif, regard critique sur l’action du gouvernement vis à vis des droits des femmes et force de propositions pour lutter contre les discriminations.

Les commentaires sont fermés.