Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2013

Colloque FDFA « Vulnérabilités, handicaps, discriminations : on en parle ! », 19/11/13, Paris

fdfa.jpgDans la droite ligne de son précédent colloque « Autonomie enchaînée, autonomie déchainée » organisé en mars 2012, l’association Femmes pour le Dire Femmes pour Agir - FDFA poursuit ses travaux de réflexion sur le handicap et les discriminations en questionnant les différentes représentations de la vulnérabilité.

Dans son intervention au Colloque 2012, Françoise Héritier soulignait que les chaînes qui entravent la liberté d’action de la personne handicapée ne sont pas tant physiques que mentales ; elles sont avant tout dans les représentations du handicap construites par la société.

Pourquoi la vulnérabilité de la personne handicapée est-elle assimilée à une forme de faiblesse, de dépendance, voire de passivité ? Ces représentations n’ouvrent-elles pas la voie aux discriminations ?

Le colloque « Vulnérabilités, handicaps, discriminations : on en parle ! » invite à dépasser ces représentations banales du handicap, à repenser la vulnérabilité afin d’en révéler la force positive et dynamique et ainsi favoriser l’émergence d’une nouvelle éthique qui soutient la participation des personnes handicapées. En effet, la situation de dépendance physique des personnes handicapées n’entame pas leurs capacités à s’affirmer comme individus, à exprimer leurs émotions, leur sensibilité, leur créativité et à lier des relations affectives. Le défi pour notre société est alors d’accompagner, de soutenir cette capacité à exister avec les autres.

Il aura lieu le Mardi 19 novembre 2013, 9h-18h, Maison de la Mutualité - Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Participation aux frais laissée à discrétion.

Accessibilité totale des lieux et des débats.

Je m'nscris en ligne : formulaire d'inscription


Redonnant son sens premier au mot « colloque », l’objectif de cette journée est de créer un espace de dialogue.

Dialogue entre les disciplines tout d’abord, à travers une conférence et une table ronde animée par des intervenants universitaires sur la thématique de la journée, suivies d’un échange avec la salle. Des témoignages viendront étayer ces propos théoriques.

Dialogue avec le public ensuite, grâce à des ateliers de discussions en petits groupes, où chacun-e aura la possibilité d’échanger et partager son expérience lors de discussions informelles et conviviales.

Parrainée par Jacques Gardou, anthropologue, auteur de Fragments sur le handicap et la vulnérabilité, cette journée s’inscrit dans le cadre du Mois Extra-Ordinaire organisé par la Ville de Paris.

Les commentaires sont fermés.